ANIMATIONS

programme 2019

CLIQUEZ-ICI : PROGRAMME 2019

*Sous réserve de modifications

 

MOTUL innove pour ses 25 ans de partenariat avec le Grand Prix de France

 

En 2019, Motul fête ses 25 ans de partenariat avec le Grand Prix de France et son promoteur PHA / Claude Michy. A cette occasion, Motul proposera un bidon métal collector en édition limitée de son huile novatrice, la Motul 300V²10W-50.
Il sera commercialisé sous la structure Motul, qui prendra ses quartiers au sein-même du Village Motul lors du Grand Prix.
Motul a également souhaité s’associer à 2 autres marques françaises emblématiques et aussi présentes dans les compétitions les plus prestigieuses de la moto dans le monde, Furygan et SHARK Helmets, afin de créer l’événement dans l’événement. Une combinaison haute qualité réalisée par Furygan, sera éditée en un modèle unique et surmesure aux mensurations du gagnant, tiré au sort pami les acheteurs du bidon sur le Village Motul du Mans. Le casque, produit par Shark, leader incontesté à la pointe de la technologie sera également offert pendant le week-end lors d’un concours ouvert à tous.

 

Dunlop fera vivre des moments exclusifs à 10 gagnants

Dans le cadre de la Fan Zone AMV, les spectateurs du Grand Prix de France pourront participer au tirage au sort permettant à 10 heureux gagnants de remporter des moments exclusifs :
- Samedi 18 mai à 14h30 : tour du paddock et visite des camions Motorsport Dunlop (au programme : organisation du week-end, montage des pneus, ...).
- Samedi 18 mai vers 19h30 : accès exclusif pendant 15 minutes à la mythique piste du circuit Bugatti sous la fameuse passerelle Dunlop.
- Dimanche 19 mai à 8h15 : séance Warm-Up Moto3 depuis certains Box, au coeur de cette ultime séance de réglage des motos avant la course.
Et pour 1 Super VIP sélectionné parmi les 10 gagnants :
- Dimanche 19 mai à 10h25 : Accès à la grille de départ Moto3 avant que la course débute.

Concours de banderoles

Le magzine Sport-Bikes, fidèle partenaire du Grand Prix et dirigé depuis cette année par Tommy Marin qui a pris la suite de Diane De Salve, organise de nouveau son grand concours de banderoles, et ce depuis 12 ans maintenant.
Les spectateurs qui créeront les banderoles les plus originales auront la possibilité de gagner des pass paddock.
La sélection se fera durant les séances qualificatives du samedi après-midi et les photos des banderoles gagnantes seront affichées dans la boutique Sport-Bikes au coeur du Village à partir de 17h.

Gagnez une KTM « Zarco Replica » avec MAXXESS

La société MAXXESS, partenaire du Grand Prix de France et de Johann Zarco, a mis en place depuis le 7 mars et jusqu’au 28 avril prochain, un jeu concours permettant de gagner une KTM 790 DUKE « ZARCO Replica », ainsi que 2 places pour assister au Shark Helmets Grand Prix de France 2019.
La moto sera remise en main propre par Johann Zarco à l’occasion de l’événement le samedi 18 mai 2019.
Ce jeu est valable pour l’achat d’un train de pneus Michelin Road 5, RS+, RS ou Anakee Adventure, dans l’un des 37 magasins MAXXESS.
L’heureux gagnant de ce tirage au sort se verra remettre la moto en main propre par Johann Zarco le samedi 18 mai 2019 lors du Grand Prix de France.

 

FAN ZONE AMV

Pour la 7ème année consécutive, la Fan Zone AMV accueille les spectateurs tout au long des journées du vendredi et du samedi du Grand Prix sur la scène des concerts. Véritable réussite, la Fan Zone AMV offre au public un lot d’animations et de rencontres inédites :
- des invités, intervenants et experts du monde des sports mécaniques (pilotes, teams managers, journalistes, ...) se relayeront pour donner leur avis et leurs pronostics sur la saison 2019 et plus particulièrement sur le Grand Prix de France,
- un animateur sera présent pour permettre au public d’échanger avec ces spécialistes,
- de nombreux lots d’exception seront à gagner tout le week-end,
- diffusion sur un écran géant accolé à la scène des essais et courses.

Rencontre avec les pilotes

Dix-huit ans maintenant que le Grand Prix de France Moto offre la possibilité aux spectateurs de côtoyer les pilotes lors de deux soirées.
Seule épreuve du Championnat du Monde à proposer ce rendez-vous devenu incontournable, le Grand Prix de France organise cette rencontre le vendredi 17 à partir de 16h30 et le samedi 18 mai à partir de 17h sur la scène du concert.
L’occasion pour le public de rencontrer tous les pilotes MotoGP, ainsi que les pilotes français pour un véritable moment de convivialité et de plaisir.

 

SHOW MÉCANIQUE :
 

Il se déroule le samedi soir, entre 19h45 et 21h30, sur la ligne droite des stands, devant des milliers de spectateurs et dans une ambiance de folie.
Au programme cette année, démonstration des jeunes pilotes de Z&F Grand Prix, Stunt et Show Freestyle
 
 

 Démonstration de l’école de pilotage « Z&F Grand Prix » :

L’école ZF Grand Prix School est née en 2012 de l’imagination de Johann Zarco, Champion du Monde Moto2 2015 et 2016, et Laurent Fellon. L’objectif de cette structure est de faire découvrir la pratique de la moto aux plus jeunes et pour ceux qui le souhaitent
d’appréhender la compétition. 2018 avait marqué un virage important pour la structure ZF Grand Prix School avec l’ouverture du ‘Mas ZF Grand Prix School Eyguières‘ dans les Bouches-du-Rhône.
Sept enfants de l’école ZF Grand Prix School seront donc présents au SHARK Helmets Grand Prix de France et participeront à une démonstration en ouverture du Show Mécanique.

1969 - 2019 : le Grand Prix de France fera revivre 50 ans de Grands Prix moto sur le circuit Bugatti du Mans et rendra hommage à Giacomo Agostini

Nous sommes le 18 Mai 1969. Pour la première fois de son histoire, le circuit Bugatti du Mans créé 4 ans plus tôt accueille le Grand Prix de France Moto.
Toutes les catégories, sauf 350, sont présentes après une année 68 marquée par l’annulation de l’épreuve. Les spectateurs sont nombreux pour découvrir le circuit et retrouver les pilotes et leurs machines :

- en 50 cc, Aalt Toersen remporte le Grand Prix sur son Kreidler devant Angel Nieto sur Derbi,
- en 125cc, c’est le français Jean Auréal qui s’impose sur sa Yamaha 125 devant Dave Simmonds sur une Kawasaki usine,
- en 250cc, Santiago Herrero (photo 1)  gagne sur une Ossa à cadre coque devant Rodney Gould sur Yamaha avec près d’une minute d’avance,
- en 500cc, c’est Giacomo Agostini (photo 2), déjà plusieurs fois titrés en 500 mais aussi en 350, qui mène sa 500 MV 3 cylindres à la victoire avec 1 tour d’avance sur Billie Nelson et sa Paton,
- et en Sidecar, c’est l’équipage Helmut Fath/Wolfgang Kalauch sur l’URS-Fath (photo 3) , déjà titré l’année précédente, qui l’emporte devant le BMW d’Auerbacher / Hahn.
 
      
 
 
50 ans exactement après cette première édition, l’Amicale Spirit of Speed a retrouvé les véritables machines qui ont gagné ce Grand Prix de 1969 et les réunira pour la première fois au Mans. Encore mieux : certaines d’entres elles seront en action avec leurs pilotes Aalt Toersen et Giacomo Agostini le samedi soir lors du Show mécanique.
Depuis cette première édition en 1969, le circuit Bugatti a accueilli 30 fois le Grand Prix de France : 1969, 1970, 1976, 1979, 1983, 1985, 1987, 1989, 1990, 1994, 1995 et en continu depuis 2000.
Les catégories de cylindrées des débuts ont toutes disparu et ont été remplacées par de nouvelles, tenant compte de l’évolution de la réglementation et des avancées technologiques.
L’exposition « 50 ans de Grand Prix au Bugatti » va donc permettre de retrouver toutes les catégories qui ont écrit cette belle histoire: les 50 cc, 80, 125, 250 et 350, les 500, MotoGP, Moto2 et Moto3.
 

Hommage à la formidable carrière de Giacomo Agostini

Le Champion italien, détenteur du record du nombre de titres mondiaux (15) et du nombre de victoires en Grand Prix (122), a remporté cette premièreédition disputée au Mans. Le Grand Prix de France rendra donc hommage à Giacomo Agostini pour sa carrière exceptionnelle marquée par des records encore inégalés !
 
Palmarès Giacomo Agostini :
 
• 215 Grands Prix disputés en 250cc, 350cc et 500cc, avec 122 victoires
(54 en 350cc et 68 en 500cc), et 159 podiums,
• 7 titres mondiaux en 350cc,
• 8 titres mondiaux en 500cc,
L’exposition des motos du Club VIP s’étendra dans une deuxième structure accessible à tous , présentant les 50 ans de Grands Prix au Mans, les 5 machines victorieuses du premier Grand prix de 1969 et la carrière de Giacomo Agostini.
 
 

Session Stunt

Stéphane Paulus ouvrira la bal de cette session Stunt en démontrant tout ce qu’il est capable de faire malgré son handicap. Cette démonstration précédera la remise des prix de l’Interna­tional Bridgestone Handy Race dont la finale aura eu lieu peu de temps avant.
 

SURPISE AVEC LES PILOTES DU TEAM LUC1 MOTORSPORT !!!

 

FREESTYLE MOTO avec les pilotes nicolas texier et rocky florenza du team blackliner

 
 

CONCERTS :

Vendredi soir :

BRAIN EATERS

Tout droit sortis d’une vieille série B, voici les Brain Eaters. Depuis 1998, ces fous dangereux distillent un curieux
mélange d’influences rock’n’roll, surf, garage et punk 77 baptisé raunch’n’roll ! Ils ont acquis une sacrée réputation sur scène grâce
à leur shows dévastateurs avec les plus grands : Reverend Horton Heat, the Meteors, the Monsters, Reverend Beat-man, the Kings
of Nuthin’, King Khan, the Jackets, Washington Dead Cats...

 
 
 
 
 
 
 
 

2SISTERS

La musique des 2Sisters est un garage, punk et rock’n’roll, où les 2Sisters délivrent des riffs incisifs et entêtants, habillant
leurs compos d’un son brut et de solos rageurs. De la fuzz, de la wah-wah, de la sueur; leurs concerts sont à l’image de leur musique
: sauvages et habités avec comme principales influences Motorhead, MC’5 et Stooges.

 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Samedi soir :

THE HI-LITES

Dans une veine indie-punk broyé par un post-punk tendu, le groupe envoyé depuis 2015 des mélodies écorchées
porté par un chant effronté et une rythmique tempétueuse. Trois ans et des dizaines de concerts plus tard, ils remettent le couvert
avec un nouvel album et voit le groupe ouvrir son post-punk- garage frontal à davantage de variétés, avec notamment l’ajout d’un
clavier. Ajoutez à cela des changements d’ambiance tout en maîtrise et un art de la rythmique mid-tempo et vous obtiendrez une
formation qui a clairement su hausser son niveau de jeu.

 
 
 
 
 
 

YOUNG HARTS

 

Le quatuor clermontois compose au grand galop une musique qui traduit parfaitement l’impatience et la voracité de
ses membres. D’aucun évoquerait, dans la théorie, un rock indie aux empreintes un peu punk et rock n’roll mais les étiquettes et
autres influences, ils s’en balancent, c’est la spontanéité de leurs compositions qui les définit le mieux.